lundi 17 juin 2013

PRIEURE DU LAY au XIIIème siècle.

www.valdoise-editions.fr

Prieuré du Lay, reconstitution 3D de Catherine Przybylski








-          Entrée du prieuré : Hédouville derrière soi – Ronquerolles à l’horizon
-          Tour en vue de dessus : église – corps de logis des moines – four à pain – maison du fermier – écurie/étable – colombier
-          De l’entrée on va vers l’église ; à gauche, entrée vers le cloitre en passant sous le porche ; au-dessus, appartement du chapelain qui gardait le prieuré
-          Du parvis, on rentre dans l’église ; nef ; petite porte à gauche qui donne sur le jardin du cloitre
-          On va vers le chœur ; autel ; au fond sanctuaire ; 3 vitraux aux bonnes dimensions
-          Sur la droite, on entre dans la petite chapelle ; 3 vitraux Id
-          On repart vers le chœur ; coup d’œil vers la nef, et la rosace de l’église
-          Du chœur, on va vers la chapelle gauche (3 vitraux également)
-          De la chapelle, on rentre dans un « cabinet », petite pièce intermédiaire entre l’église et le corps de logis, donnant sur le jardin du cloitre
-          Du cabinet, on rentre dans la salle du chapitre du corps de logis ; cheminée
-          Puis on rentre dans la salle à manger ; cheminée
-          Puis on va vers l’office (entrée Est du corps de logis) ; au fond l’escalier qui va à l’étage vers le dortoir des moines
-          Sur la gauche, coup d’œil à la cuisine ;
-          On monte par l’escalier au dortoir des moines ; fenêtre par laquelle on peut voir le jardin du cloitre ; à droite : l’appartement du prieur ; à gauche le dortoir des moines
-          On entre dans le dortoir des moines ; charpentes aux bonnes dimensions
-          Vue sur le cloitre, et la fontaine, la maison du fermier, le fournil (four à pain) ; près du four à pain, il y avait des tombes, c’est à cet endroit qu’on a retrouvé l’ »homme de l’an mil »
-          Grange à blé et à avoine, volière, colombier ;
-          Etable et écurie ; au 1er étage, appartement du chapelain donnant sur le parvis de l’église.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Voici la référence de l'article dont je vous ai parlé pour votre prochaine écriture "non substituable" !!
Le Dr Sauveur Boukris publie Médicaments génériques. La grande arnaque (Ed. du Moment). Il s'y insurge contre ce qu'il considère comme un véritable scandale sanitaire.
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/medicaments-generiques-copies-non-conformes_1237007.html

Amicalement
Fabienne

  salon du livre historique 2022 CE DIMANCHE 27 NOVEMBRE de 10H à 18H SALLE LEO LAGRANGE